Rossi Iseline
Diététicienne-Nutritionniste
Montpellier

Changer ses habitudes pour les hommes, est-ce plus difficile ?

Diététicienne-Nutritionniste - Montpellier - Rossi Iseline

Même si les choses commencent à changer, les hommes sont encore poussés à se comporter comme des hommes, à être fort. 

 

 

On est tellement focalisé sur les injustices vécues par les femmes, qu’on en oublie celles vécues par les hommes.
Ils doivent apprendre à se défendre, à se battre, ils ne doivent pas montrer leurs « faiblesses », et le pire c’est qu’ils sont traités de faibles, de mauviettes ou fillettes.

L’homme d’aujourd’hui à toujours du mal à être lui-même, il ne peut pas être vulnérable, sinon, il en perdrait sa virilité.
Il ne peut pas parler de ses émotions, et surtout pas demander de l’aide.

On dit que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, mais c’est surtout que notre société actuelle demande aux hommes et aux femmes de se différencier, à tel point qu’ils arrivent très mal à se comprendre.

C’est vrai, les femmes et les hommes ne sont pas totalement les mêmes (hormonalement et physiquement).
Différences minimes comparés à cet écart que l’on retrouve dans notre société.

Prenons donc le temps de regarder les habitudes alimentaires.

Manger comme un homme voudrait dire manger de la viande, des féculents, une assiette qui vous tient bien au corps et surtout finir son assiette.

Chez les femmes c’est une assiette moins consistante avec des fruits et des légumes. Remarquez la distinction de ne pas toujours finir son assiette, de se tapoter les lèvres avec sa serviette.

Bien sûr, ma description est particulièrement exagérée, je ne dis pas que tout le monde est comme ça, au contraire, il y a certains endroits les différences se font moins entre les sexes (en Scandinavie par exemple).

Cependant, malgré le fait que notre société et ses attentes évoluent, chez l’homme encore beaucoup de ses aspects ont toujours du mal à évoluer.

Accepter sa masculinité chez une femme est raisonnable.
Mais, et surtout entre hommes, accepter sa féminité chez un homme est plus difficile.
Manger sain, végétarien ou même végan chez les femmes n’est pas étonnant.

Néanmoins faire attention à sa ligne, manger plus de fruits et légumes, et se préoccuper de la qualité des produits ingérés est plus compliqué chez les hommes.

Une étude montre que les hommes auraient tendance à plus manger quand ils sont entourés. Au contraire, les femmes auraient tendance à moins manger quand elles sont entourées.

Prendre soin de soi est quelque chose de féminin.

De plus, on leur apprend à ignorer la douleur ou l’inconfort.
Pour changer de l’extérieur il faut malheureusement travailler sur l’intérieur et donc ses émotions.

Il faut donc changer vos croyances, arrêter de croire qu’être masculin c’est de manger beaucoup et finir son assiette.
Arrêter de croire que les femmes ne doivent pas être musclées mais que les hommes oui.
Nos croyances influencent nos pratiques.
La prochaine fois que vous voulez traiter un ami de faible ou mauviette, repensez-y.

Il ne faut pas avoir peur de demander de l’aide et au contraire s’en féliciter.

Entre hommes, arrêtez de chercher à avoir l’air le plus « fort », que ce soit à la salle de sport, au restaurant ou dans un bar, dépasser ses limites n’est pas quelque chose qui est bon pour nous, il y a beaucoup de risques et très peu d’intérêts.
Ce sont des habitudes que l’on prend souvent à la place de s’exprimer, on se remplit pour éviter de faire sortir les émotions qui nous trahiraient.

Vous pensez peut-être que d’aller voir une diététicienne c’est demander des règles dures, strictes.
Malheureusement, pour vraiment changer, sur le long terme et être bien dans sa tête comme dans son corps, il faut aussi changer ses croyances.

Commencez à avoir de vraies conversations entre vous, même si cela semble inconfortable, vous avez souvent beaucoup de choses à dire.
Sinon prenez rendez-vous, je serais ravie de vous écouter et vous conseiller.

Trouvez des repas plus originaux et sains à faire avec vos amis.
Si vous leur expliquez pourquoi, ils seront probablement ravis de mettre la main à la pâte.

Pensez aux effets négatifs de cette phrase « soit un homme », si vos croyances vous limitent toujours, au moins, évitez de les imposer aux autres.

Soyez courageux, pas fort, mais courageux, c’est-à-dire, osez dire ce que vous pensez, même si c’est avec vos émotions.

Assumez, osez demander de l’aide et admettez ne pas savoir.

Soyez compatissants, mettez vous à la place des autres.
C’est normal de galérer et en parler peut aussi permettre de se rapprocher des ses amis.
Traitez vous comme quelque de bien, que vous admirez, comme un vrai pote qui vous aime.

Si vous avez besoin d'aide, de conseils, de renseignements, n'hésitez pas à me contacter au 06 31 50 64 18 ou par mail à isenutrition@gmail.com. Je suis aussi disponible pour une consultation sur Montpellier ou en ligne.

Article écrit par : Rossi Iseline, Diététicienne-Nutritionniste - Montpellier - Tél : 0631506418
Pour prendre rendez-vous ou pour toutes questions
Diététicienne Montpellier

Rossi Iseline
Diététicienne-Nutritionniste

Montpellier

Localisation

130 Rue Castel Ronceray
34000 Montpellier

Horaires

Lundi 9h - 19h
Mardi 9h - 19h
Mercredi 9h - 19h
Jeudi 9h - 19h
Vendredi 9h - 19h
Samedi 9h - 19h
 
Consulter diététicienne - Montpellier
Qui consulte une diététicienne
Toute personne, pour une raison ou une autre, peut désirer changer son régime alimentaire. Mon mé ...
En savoir plus
Consultation diététique - Montpellier
Consultation diététique
Diverses situations pour rencontrer une diététicienne-nutritionniste sur Montpellier. Vous avez un s ...
En savoir plus
Honoraires diététitienne - Montpellier
Honoraires diététicienne
Je fais appel pour la première fois à une diététicienne-nutritionniste : quel est le déroulement ...
En savoir plus
oosteo