Rossi Iseline
Diététicienne-Nutritionniste
Montpellier

Idée reçu: Il ne faut pas manger de glucides le soir.

Diététicienne-Nutritionniste - Montpellier - Rossi Iseline
On a tous reçu ce conseil, si « logique », que, pour maigrir, ou tout simplement pour être en bonne santé, il ne faudrait pas manger de glucides le soir. Ce conseil qui vous trottine dans la tête…
Vous vous dites que vous allez essayer de diminuer, puis vous vous réveillez le matin avec une faim d’ours.
Ce conseil qui vous fait perdre du poids les premières semaines, mais qui après vous fait stagner, sachant que vous mangez beaucoup moins qu’avant.
Ce conseil qui ensuite, dans la journée, vous donne envie de manger beaucoup plus de produits sucrés qu’avant, à force de vous focaliser sur cette pratique, qui, au fond, n’est pas du tout logique.
Eh oui ! Quand on veut perdre du poids ou être plus sain soudainement le monde entier se mobilise autour de vous pour vous donner des solutions magiques et simples à appliquer.
Que ce soit « Arrête de manger le soir » à « Ne mange plus de glucides le soir, c’est ça qui te fait grossir ».
Personne ne pense demander à sa diététicienne.

Et puis arrive cette fameuse consultation, quelques mois après avoir pratiquer ce type de technique qui ne fonctionne pas et même aurais des effets assez négatifs…
Et vous me dites « Je dois réintégrer les glucides ? Quoi ? Mais je vais grossir alors ! »

Afin que vous compreniez bien de quoi je parle, on va d’abord se poser la question « Mais qu’est ce que c’est les glucides ? »

Les glucides sont des molécules de petite taille, des composés énergétiques essentiels à l’organisme.
C’est la source d’énergie de base de notre cerveau.
Notre organisme en stocke très peu, sous forme de glycogène dans le foie ou dans les muscles.
On retrouve l’amidon, le saccharose (sucre de canne), le glucose (utilisé par toutes les cellules et indispensable à certaines), le fructose (sucre des fruits), le lactose (sucre du lait), …

La moitié de notre énergie quotidienne est apporté par les glucides.

Les glucides simples, sont de digestion rapide et facile, on retrouve le lactose, le fructose et le saccharose, ce sont des sucres rapides, mais on les digère plus lentement s’ils sont consommés avec d’autre aliments.
Ils ont un index glycémique élevé, c’est-à-dire qu’ils apportent de l’énergie pour nos cellules en grosse quantité et assez rapidement.
En générale, l’excès est stocké directement, et si les réserves dans le foie sont remplies, ils sont transformés en graisses et stocké dans notre masse graisseuse.

Les glucides complexes, sont plus long à digérer, susceptible de provoquer une fermentation intestinale s’ils sont consommés de manière excessive.
Aussi connus comme des sucres lents, leur digestion est plus rapide s’ils sont consommé estomac vide. Ils ont un index glycémique assez bas en général, ce qui veut dire qu’ils vont apporter de l’énergie à nos cellules de manière continue et seront rarement stocker dans nos réserves graisseuses.

Et qu’est-ce-que l’index glycémique ou l’IG ?

C’est le pourcentage d’élévation de la glycémie obtenue après ingestion d’un aliment glucidique.

Les facteurs qui lui permettent de diminuer sont :

La quantité de fibres alimentaires (qui nourrissent, elles, votre flore intestinale) contenu dans l’aliment ou consommer avec cet aliment.

La combinaison avec d’autres nutriments comme protéines ou lipides. Cela ralenti la digestion des glucides donc son absorption.

La cuisson, plus la cuisson est longue et à température élevée, plus la digestion s’accélère et l’IG augmente.

La texture de l’aliment ou du repas. Solide, l’IG est plus faible que mouliné ou liquide.

L’élimination du gluten, une protéine contenue dans le blé, augmente l’index glycémique.
Donc attention à ceux qui mangent sans gluten, les produits transformés essentiellement.

Exemple :
Le pain blanc à un IG plus élevé que le pain complet, mais le pain aux céréales à un IG encore plus bas !
Les pommes de terre ont un IG assez bas, mais en cas de surcuisson, purée ou autre, l’IG augmente.
Les légumes secs, les légumes, les fruits consommé avec la peau, ont un IG très bas, sauf la betterave, les carottes, les raisins, la banane, …
Les produits laitiers ont un IG bas, si vous ne rajoutez pas de sucre bien sûr.

Bref! 2/3 de notre alimentation doivent être des glucides complexes, 1/3 des glucides simples et seulement 10% de notre apport en glucides total peut être des sucres ou produits sucrés.

Maintenant que vous avez compris pourquoi les glucides sont indispensables à notre organisme, on va rectifier la règle du repas du soir : Il faut manger des glucides complexes le soir.

Parceque oui, je parle de glucides complexes, je ne vous demande pas de manger du sucre ou des produits sucrés le soir, je vous demande de manger des féculents ou des légumes secs.

Pourquoi ?

Parceque pendant la nuit, votre corps se régénère et à donc besoin d’énergie, malgré le fait que vous dormez, votre corps, et surtout votre cerveau, n’arrête jamais de bosser.

Parceque des hypoglycémies pendant la nuit ou même le matin au réveil, ce n’est pas bon.
Ça vous empêche de bien dormir.
Ça stress votre organisme, qui va produire des hormones, face à cette soudaine famine, qui vont vous faire stocker plus dès votre prochain repas et vous brûlerais beaucoup moins d’énergie au repos qu’une personne qui mange à sa faim.

Certains féculents et légumes secs contiendrais même des éléments qui faciliterait l’endormissement.

Donc non, manger des glucides ne vous fait pas grossir, un dérèglement de votre alimentation, oui.

Si vous donner à votre corps tous les éléments qu’il a besoin, il ne vous fera pas stocker des graisses.
Le surplus de poids sont des réserves que votre organisme créer afin de vous protéger contre une future famine, si vous en avez déjà vécue une (régime hypocalorique, jeûne, ect… L’effet yoyo par excellence.), un stress, une alimentation déséquilibrée, …

Bref, manger des glucides c’est nourrir votre corps mais surtout, votre cerveau.

Manger des glucides c’est éviter les fringales pendant la journée, c’est éviter les hypoglycémies pendant la nuit ou la journée… Car les hypoglycémies c’est synonyme de fatigue, mal de tête, étourdissement, …

En plus, diminuer votre apport en glucides total, c’est demander à votre corps de puiser dans ses réserves pour produire de l’énergie, c’est-à-dire vos graisses et vos muscles.
Vous me direz, génial, c’est justement ce que je veux !
Mais, du coup, comme votre corps à besoin de puiser dans ses réserves, il va donc, dès votre prochain repas, stocker encore plus, et stocker, stocker, stocker, …

Bah oui ! Il ne se pose pas la question de « est-ce que je fais un régime pour perdre du poids ? » ou « est-ce que c’est pour me faire du bien ? »
Parceque pour lui, il n’est pas « bien », non !

Votre corps à peur, il se dit qu’il y à un problème, ses habitudes ne sont plus les mêmes, il ne reçoit plus son énergie comme avant…
Il va donc prendre des mesures préventives. Stocker. Diminuer l’énergie qu’il utilise au repos, privilégier les organes vraiment importants, et les autres, bah tant pis ! Non, je rigole, mais sachez-le, votre corps ne va pas fonctionner comme il devrait, et vous ne serais pas en meilleure santé, au contraire…

Ce que je vous recommande donc, si vous avez habitué votre corps à lui donner aucun glucides le soir, réintégrez-les doucement.

Choisissez des glucides complexes de qualités, légumes secs, féculents semi-complets, ….

Bien sûr, si vous voulez consommer des légumes secs et produits complets ou semi-complets, je vous conseille d’acheter biologique, cela vous évitera beaucoup de produits chimiques et de perturbateurs endocriniens.

Dernière petite recommandation, achetez en vrac, vous évitez les emballages superflus, les poubelles qui se remplissent et vous aiderais un peu plus la planète.
En plus, les bocaux en verres c’est rangé et jolie.
Vous pouvez vous achetez des sacs à vrac à réutiliser indéfiniment et même faire des économies !


Voilà, j’espère vous avoir aider, si vous avez plus de questions, ou besoin de conseils en plus, vous pouvez me contacter au 06 31 50 64 18 ou par mail à isenutrition@gmail.com. Vous pouvez aussi directement prendre rendez-vous sur Montpellier ou à distance.

 

Article écrit par : Rossi Iseline, Diététicienne-Nutritionniste - Montpellier - Tél : 0631506418
Pour prendre rendez-vous ou pour toutes questions
Diététicienne Montpellier

Rossi Iseline
Diététicienne-Nutritionniste

Montpellier

Localisation

130 Rue Castel Ronceray
34000 Montpellier

Horaires

Lundi 9h - 19h
Mardi 9h - 19h
Mercredi 9h - 19h
Jeudi 9h - 19h
Vendredi 9h - 19h
Samedi 9h - 19h
 
Consulter diététicienne - Montpellier
Qui consulte une diététicienne
Toute personne, pour une raison ou une autre, peut désirer changer son régime alimentaire. Mon mé ...
En savoir plus
Consultation diététique - Montpellier
Consultation diététique
Diverses situations pour rencontrer une diététicienne-nutritionniste sur Montpellier. Vous avez un s ...
En savoir plus
Honoraires diététitienne - Montpellier
Honoraires diététicienne
Je fais appel pour la première fois à une diététicienne-nutritionniste : quel est le déroulement ...
En savoir plus
oosteo