Différence entre diététicien et nutritionniste

diététicien nutritionniste différence

Depuis plusieurs années, internet a vu fleurir sur sa toile de nombreux « spécialistes » en nutrition, appelés « coach en nutrition ou diététique », nutritionniste, nutritionniste sexologue (eh oui, on en trouve, mais je me demande bien ce qu’ils conseillent), micro nutritionniste et bien d’autres qualificatifs accolés au terme nutritionniste. Les médias n’ont pas aidé, en véhiculant et diffusant encore maintenant le mauvais terme de « Nutritionniste ». Il faut savoir que le métier de nutritionniste n’en est pas

Les réflexes d’une diététicienne qui s’installe (#2) : choisir son lieu d’installation

installation dieteticienne

A ce jour, nombreuses diététiciennes nous contactent dans le but d’améliorer leur visibilité sur Internet et faire ressortir leur cabinet en tête de liste. C’est pourquoi nous vous donnons une série de conseils pour bien réussir votre installation en tant que diététicienne libérale ! Une fois votre formation terminée, vous allez devoir miser sur le bon cheval en ce qui concerne votre lieu d’activité. Attention donc à ne pas céder à la facilité en rentrant « à la maison »

Les réflexes pour une diététicienne qui s’installe (#1) : la page My Business

Google my business diététicienne

A ce jour, nombreuses diététiciennes nous contactent dans le but d’améliorer leur visibilité sur Internet et faire ressortir leur cabinet en tête de liste. C’est pourquoi nous vous donnons une série de conseils pour bien réussir votre installation en tant que diététicienne libérale !   Créez une page Google My Business pour votre cabinet de diététicienne Vous êtes nombreux à le savoir, Google est le moteur de recherche utilisé par 97% des Français, et un de ses principaux défis en

Les risques des plats industriels pour la santé

plat-transforme

Une nouvelle étude pointe les risques des plats transformés sur le développement de cancers. L’étude a été réalisée sur plus de 100 000 français et leurs auteurs se sont surtout penchés sur les aliments très transformés qui contiennent souvent des quantités plus élevées en lipides saturés, sels et sucres ajoutés, et également une moindre densité en fibres et vitamines. Les résultats de l’étude indique que la consommation de tels aliments augmente de 6 à 20% les risques de cancer. « Les

Articles suivants »